Les logiciels libres

« Logiciel libre » se réfère à la liberté, pas au prix. Pour comprendre ce concept, vous devez penser à « liberté d’expression », pas à « entrée libre ». (NdT : en anglais, le mot free veut dire libre, mais aussi gratuit, d’où la confusion possible).

Le logiciel libre donne aux utilisateurs la liberté d’exécuter, de copier, de distribuer, d’étudier, de modifier et d’améliorer les logiciels. Plus précisément, cela veut dire que vous, utilisateur, possédez quatre libertés :

  • la liberté d’exécuter le programme, pour n’importe quel usage (liberté 0) ;
  • la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à vos besoins (liberté 1) – une condition préalable est d’accéder au code source ;
  • la liberté d’en redistribuer des copies pour aider les autres (liberté 2) ;
  • la liberté d’améliorer le programme et de rendre publiques vos améliorations pour que toute la communauté en bénéficie (liberté 3) – une condition préalable est d’accéder au code source.

GNU.org

GNU/Linux, un système d’exploitation libre et gratuit

DIVERSITÉS

De nombreux systèmes GNU/Linux (plus communément appelé distribution) existe, parmi lesquelles figure Ubuntu, Fedora, OpenSuSE (etc…) pour le grand public, Debian, ArchLinux, Gentoo (etc…) pour les connaisseurs. Cela permet à tout le monde de trouver un système qui lui correspond.

Chacune ayant des objectifs et une philosophie particulière. Les éléments différenciant principalement les distributions sont :

  • La convivialité (facilité de mise en œuvre).
  • L’intégration (taille du parc de logiciels validés distribués).
  • La notoriété (communauté informative pour résoudre les problèmes).
  • L’environnement de bureau (GNOME, KDE, …).
  • Le type de paquet utilisé pour distribuer un logiciel (principalement deb et RPM).
  • Le mainteneur de la distribution (généralement une entreprise ou une communauté).

Le point commun est le noyau (kernel) et un certain nombre de commandes.

Une distribution fait référence aux logiciels du projet GNU, qui est un ensemble cohérent de logiciels libres assemblés autour du noyau Linux (gestion matériel).

SÉCURITÉS

Les distributions GNU/Linux sont beaucoup moins envahit par les virus. Elles utilisent un système de protection très simple : les comptes utilisateurs à privilège.

Chaque utilisateurs a son compte et ne peut accéder au compte d’un autre. Les manipulations systèmes s’effectuent avec un compte utilisateur spécial appelé « root » qui a tous les privilèges. Le principe étant de garder secret le mot de passe de ce compte et de ne pas autoriser les programmes à risques de l’utiliser.

De plus les systèmes GNU/Linux sont soutenus par énormément de développeurs dans le monde, ce qui permet de régler très rapidement des failles éventuelles.

SUPPORT LOGICIEL

GNU/Linux propose une longue gamme de logiciel libre, capable de faire la même chose que sous Windows et la plupart du temps gratuitement. Il n’y a pas besoin de faire de longues recherches pour obtenir un logiciel. En quelques cliques le logiciel se télécharge et s’installe automatiquement.

PERSONNALISATIONS

Des animations pour l’environnement graphique de votre ordinateur sont présent sous GNU/Linux, ainsi que la visualisation de tous vos programmes actuels en 3D, la gestion de plusieurs bureaux de façon originale, pour travailler avec efficacité et rapidité.

Les personnes soucieuses des graphismes et des détails seront servis ! De nombreux effets visuels sont à découvrir et ce sans grandes exigences matérielles.

2 réflexions au sujet de « Les logiciels libres »

  1. onyx67

    Bonjour Neroth,
    Je découvre avec grand plaisir ce site très joliment réalisé.
    On s’est croisé sur le forum d’Archlinux.fr à l’époque du lancement fork « weather neroth git ». Je l’utilise toujours sur un de mes PC.
    Merci aussi de défendre avec autant de pertinence l’esprit des logiciels libres.

    Répondre
  2. Neroth Auteur de l’article

    Bonjour Onyx67 ! Merci à vous !
    Oui je me souviens ! Le projet a bien avancé depuis, nous sommes déployés sur Ubuntu, Fedora, Archlinux et ALT Linux. Il y a beaucoup de retour positif, ce qui m’encourage à continuer !
    C’est bien normal de les défendre ! Le libre nous apporte beaucoup et gratuitement la plupart du temps.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *